Thudinie – Gerpinnes

Le chantier de l’Allée des Bouleaux se terminera avec 6 mois de retard.

Depuis 2017, l’Allée des bouleaux à Gerpinnes Flaches est en travaux. La rue date des années cinquante, elle faisait partie de ces voiries privées. Les riverains possédaient la moitié de la voirie en face de leur propriété. La route étant en très mauvais état, le but de la commune était de récupérer la rue pour la réparer. En 2012, le collège communal parvient à un accord pour reprendre la voirie pour qu’elle devienne une route communale. C’était alors parti pour entrer un dossier afin d’équiper l’allée des bouleaux d’un asphalte, d’un égouttage et d’une adduction d’eau. En avril 2017 la première phase démarre pour durer un an : le remplacement des conduites d’eau. Mais c’est en mars 2018 que les travaux de voirie commencent réellement.

Cependant dès le début, ce chantier cause des problèmes : l’adduction d’eau n’a pas été posée correctement, du béton maigre à retirer au marteau piquer, un sol argileux et gorgé d’eau et une terre polluée. Les problèmes s’accumulent et le chantier avance très lentement “Les travaux devaient être terminés pour la fin de cette année, mais à cause des différents soucis rencontrés, ils mettront 6 mois de plus”, explique le bourgmestre Philippe Busine. “C’est malheureux, car c’est un chantier qui dur. Les riverains ne sont pas contents, l’entrepreneur non plus et nous non plus. Ca dure longtemps, ça coûte de l’argent, et on va devoir reporter d’autres travaux.”

Le chantier était estimé à 940 000 euros au départ, il a été augmenté à 1,2 million d’euros, puis à 1,7 million. Mais aujourd’hui, à cause des différents problèmes rencontrés, la commune devrait doubler le montant et atteindre les 3 millions d’euros pour cette création de voirie. Un budget qui sera difficile à digérer puisque les subsides ne dépassent pas les 532 000 euros.

D’ici les congés du bâtiment, le terrassement devrait être terminé. Les voitures pourront circuler ce qui gênera moins les riverains. Pour l’instant, la route est presque impraticable, même à pied. “À présent, on est enfin sorti des problèmes, le chantier avance.”