Guy Wautelet, l’échevin de l’enseignement de Gerpinnes, avec le plan de cohésion social mais aussi avec l’éducateur de rue, Steven Drossard ont rencontré il y a quelques semaines les représentants de la plateforme pour le service citoyen. Lors du dernier conseil communal, Anais Debraeckalaer, la représentante de ce service a livré des explications jugées convaincantes. 

La finalité de ce service est de favoriser le développement personnel, d’augmenter la cohésion sociale, encourager l’exercice d’une citoyenneté engagée mais aussi de renforcer la solidarité.

Depuis 2019, cette plateforme a lancé une campagne destinée aux villes et communes. Elle propose actuellement cinq niveaux d’engagement possibles. Le premier est politique, il s’agit de signer la charte du service citoyen. Ensuite, il s’agira de faire connaître ce service. Le troisième niveau servira de développer un réseau de partenaire. Mais les communes pourront également accueillir un jeune du service citoyen en son sein. Et le dernier niveau d’engagement sera de financer un jeune.