La commune de Gerpinnes a pris la décision, lors du dernier conseil communal, de rejoindre l'initiative "bourgmestres pour la paix".

Lancée par les villes d'Hiroshima et Nagasaki, l'initiative qui prône le désarmement nucléaire compte 8.000 membres dans 163 pays, dont 375 villes et communes de Belgique. Gerpinnes est désormais l'une d'entre elles.

"Nous avons répondu à l'invitation d'Ypres, pour le 75e anniversaire des bombardements nucléaires sur le Japon", explique Guy Wautelet, échevin des Droits Humains. "Ensemble, nous appelons la Belgique et la communauté internationale au désarmement nucléaire. L'arsenal actuel permettrait de détruire l'ensemble de la planète une dizaine de fois..."

Entre le 6 et le 9 août prochain, dates anniversaires séparant le largage par les USA de Little Boy et Fat Man sur les deux villes japonaises et causant 210.000 morts, le drapeau de la paix flottera sur Gerpinnes, devant la maison communale. 

Pour les finances communales, le coût de la participation à l'initiative est de 50 euros par an (notamment pour le drapeau). Dans la région, les communes suivants participent à l'initiative "Mayors for peace" : Aiseau-Presles, Charleroi, Châtelet, Courcelles, Erquelinnes, Fontaine-l'Evêque, Gerpinnes et Thuin.