Pour éviter que les citoyens se ruent dans leur commune pour obtenir un document administratif, certaines d’entre elles font la promotion de leur e-guichet.

A Gerpinnes, ces divers documents sont envoyés par la poste. La commune demandait à leurs habitants de payer 1,50 € pour les frais d’envoi en Belgique et 2,50 euros pour ceux de l’étranger. "Pour inciter les gens à passer par notre e-guichet, nous avons décidé de supprimer ce montant de l’envoi. Nous enverrons ces documents gratuitement. Nous espérons de cette manière que de moins en moins de personnes se présenterons à l’administration au vu des circonstances sanitaires", déclare Denis Gorez, l’échevin des finances.

Philippe Busine, le bourgmestre de Gerpinnes ajoute également que sur les 289 demandes pour obtenir un extrait du casier judiciaire, 255 ont été envoyés par mail. "Cela fait 255 personnes qui ne sont pas venues à l’administration communale. Ce qui a évité d’éventuelles contaminations". De plus, cette manière de fonctionner, permet aussi au personnel communal de souffler un peu.