Il a obtenu le 2ème score de la liste régionale MR, mais ne pourra pas être député.


Le MR a perdu quelques plumes lors de ces élections. Dans la circonscription Charleroi-Thuin des régionales, le MR perd un siège. Le parti n'obtient que deux sièges au parlement Wallon. La tête de liste, Nicolas Tzanetatos obtient le plus de voix (7.177), il sera donc député. Le deuxième score c'est Adrien Dolimont qui le réalise avec 5.630. C'est la que ça coince... Adrien Dolimont, malgré son score ne pourra pas être député à cause de l'effet dévolutif de la case de tête. Les électeurs qui votent à côté de la case 'MR' sans choisir un candidat constituent ce que l’on appelle un pot. Les voix de ce pot sont attribuées aux premiers candidats, dans l’ordre de la liste. Le MR ayant que 2 sièges, et Adrien Dolimont n'étant que 3ème sur la liste, c'est Rachel Sobry qui passe au dessus et donc qui sera député à sa place avec ses 3.860 voix. 

"C'est dommage, mais il n'y a rien à faire. Je suis content de mes résultats et de la confiance que les électeurs m'ont accordé. Au niveau de la commune d'Ham-sur-Heure, on est soutenu. Yves Binon a également réalisé un bon résultat. Il y a toujours un peu de déception bien sûr mais je m'en doutais. Il fallait avoir 3 sièges pour que je puisse être élu avec ce score. Nous voulions supprimer la case de tête et les suppléants mais ça a été refusé par le PS. Il y a de l'incompréhension auprès des électeurs également je pense."

Une déception pour ces élections, mais Adrien Dolimont ne s'avoue pas vaincu. "Je travaille pour un projet, ça reste un projet commun et si ce n'est pas moi qui le porte, ce sera quelqu'un d'autre et c'est le principal. On verra ce qu'il se passe ensuite. J'ai fait mon maximum. C'était une campagne éprouvante mais sympa. Il y avait une grande dynamique d'équipe, j'ai également eu beaucoup de retour sur la vidéo que j'ai faite. C'est intéressant d'avoir un retour, c'était une belle expérience très enrichissante."