Le CPAS de Ham-sur-Heure-Nalinnes a reçu un subside "Covid-19" de l'Etat fédéral pour aider les citoyens touchés par le coronavirus. Les 43 362 euros permettront d'aider ceux qui ont subi la crise sanitaire.

Le Gouvernement a d'abord débloqué en urgence 15 millions d'euros pour les aides du CPAS. En juillet, 100 millions d'euros complètent ce subside Covid-19. 10 millions d'euros seront également alloué pour couvrir les frais de personnel et de fonctionnement des CPAS, liés à ces nouvelles aides.

Le CPAS souhaite rappeler que cette aide ne se limite pas aux seuls bénéficiaires du droit à l'intégration sociale mais elle s'adresse à toutes les personnes que le CPAS reconnaitra en état de besoin après une analyse individuelle. Que vous soyez étudiants jobistes, travailleurs intérimaires, personnes porteuses d'un handicap, les artistes, ou encore les indépendants, etc.

Quelles aides sociales les CPAS peuvent-ils apporter aux citoyens touchés financièrement par la crise du coronavirus ? 

"Grâce à la subvention, ils pourront intervenir dans les secteurs suivants : le logement, y compris les charges, à l'exclusion de la garantie locative ; la consommation d'énergie, y compris la guidance sociale et budgétaire ; le soutien numérique, en vue de favoriser notamment les démarches en ligne ; les aides psychosociales (prise en charge de coûts d'intervenants professionnels reconnus dans le traitement des violences conjugales, des problèmes d'anxiété et des troubles psychiatriques). Les CPAS pourront aussi prendre en charge des frais médicaux (médicaments, factures d'hôpitaux, d'ambulance), des factures impayées, à la suite de la diminution des ressources financières, satisfaire aux besoins de première nécessité (achat de vêtements, de lunettes, etc.) et lutter contre la pauvreté infantile (frais de cantine scolaire, de logopédie, abonnements de transports en commun, etc.)."