La jeune fille est atteinte d'un important retard mental.

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné lundi après-midi Dany à 5 ans de prison avec un sursis probatoire partiel de 5 ans pour viols sur Cindy (prénom d’emprunt), sa filleule âgée de 22 ans et atteinte d’un important retard mental. Le 3 janvier dernier, quelques semaines après avoir perdu sa femme, qui était la marraine de Cindy, Dany passe chercher sa filleule prétextant vouloir débarrasser des garages et donner à manger aux chiens. En réalité, Dany touche le sexe de sa filleule et la force à monter dans la chambre à coucher pour la violer.

Selon Cindy, son parrain a récidivé une seconde fois sur la banquette de la caravane à Marbaix-la-Tour. Le lendemain, Cindy revient à son domicile et avoue tout à ses parents et à sa cousine, également belle-fille de Dany.

Le ministère public a requis, le 5 mai dernier, une peine de 6 ans de prison ferme s’opposant à toute mesure de faveur compte tenu de la gravité des faits, du lien de parenté entre le violeur et sa victime et de l’évidente fragilité psychologique de Cindy.