Marieline Caussin est une passionnée de couture. Durant le premier confinement, les masques étaient introuvables dans les commerces. Elle a donc décidé d’en confectionner, d’abord pour sa famille, ensuite pour ses collègues de travail. Enfin, elle les propose aux personnes qui entrent dans la boutique de  l’Office du Tourisme de Thuin. "Beaucoup de touristes viennent pour les masques. Ils n’achètent plus de souvenir",déclare Marieline Caussin, agent d’accueil et responsable de la boutique.

Ces protections ont la particularisé de symboliser la Ville de Thuin. "Le but n’était pas de faire de la concurrence aux couturières de la région. Nos masques correspondent à ce qu’on trouve à l’Office du Tourisme, c’est-à-dire des cerises qui représentent la Distillerie de Biercée", ajoute-t-elle.

Avec le carnaval qui approche, Marieline est tombée sur le site d’une créatrice belge qui propose des tissus à l’effigie des gilles. L’amatrice de couture a tout de suite sauté sur l’occasion pour fabriquer d’autres masques.

L’office du tourisme de Thuin vend ses protections buccales au prix de 6 €. C’est aussi le moment pour la Ville de Thuin de continuer à lutter contre le zéro déchet en proposant des masques réutilisables.