Thuin est une magnifique ville médiévale dans laquelle de nombreux lieux sont à visiter. Cependant, avant 1994, aucun office du tourisme n’existait. Ce sont Sandrine et Karin qui ont contribué à la naissance de cette association. "Nous fêtons les 25 ans de carrière de Sandrine. Elle est arrivée à 17 ans en tant que bénévole car ses parents ne voulaient pas qu’elle reste sans rien faire pendant ses congés. Avec Mr Deltenre, on a accepté de la prendre pour décorer l’Office du Tourisme qui se trouvait dans ce qu’on appelle l’admin 1 à l’occasion des fêtes de fin d’année… La boucle est bouclée puisqu'aujourd’hui, elle est la responsable des illuminations de la ville de Thuin", se remémore sa collègue, amie et directrice Karin. Sandrine explique, que comme Obélix, elle est tombée dedans quand elle était petite. "C’est agréable de vivre de sa passion". Elle est considérée comme la mémoire touristique de Thuin. Elle a tout vécu. "Au début, il n’y avait pas de tourisme durant la période hivernale. Mais nous avons vite trouvé des projets. En plus, la Ville a aussi mis les moyens en place. Nous étions deux, maintenant nous sommes une équipe de six personnes", ajoute-t-elle. Avant son évolution Thuin était en concurrence avec Beaumont aujourd’hui la ville médiévale atteint 30.000 visiteurs.

De plus, avec la crise sanitaire, l’Office du Tourisme a continué à travailler pour proposer aux personnes des activités ludiques et sympathiques. "Depuis la COVID, le public bruxellois a doublé. Nous avons aussi beaucoup de personnes flamandes. Mais les Thudiniens se sont rendu compte qu’ils avaient pas mal d’endroits pour se promener. Nous avons donc remis au goût du jour les balades banalisées", poursuit la directrice. L’Office du Tourisme de Thuin propose depuis deux ans des activités pour les entreprises. Toutefois, les groupes ont été peu nombreux durant la crise. Ils commencent à revenir petit à petit. "Nous accueillons beaucoup de personnes mais notre chiffre d'affaires est encore assez faible, c'est pourquoi nous sommes encore au chômage COVID. Mais les gens qui visitent la ville redonnent un coup de boost économique". 

Thuin est une ville riche historiquement. Elle compte bien continuer son évolution touristique. D'ailleurs la réouverture de la liaison fluviale Charleroi-Paris dans quelques jours y contribuera certainement.