Thudinie – Gerpinnes

Les actions pour améliorer le train Charleroi-Erquelinnes commencent.

On en parle maintenant depuis plusieurs mois : un comité de ligne 130a a été mis en place et se bat pour améliorer le service aux voyageurs et dynamiser la desserte sur la ligne de train Charleroi-Erquelinnes.

Jeudi 10 octobre, 100 petits-déjeuners ont été offerts aux voyageurs en gare de Thuin. L’objectif de cette première action était de récompenser les utilisateurs du train, d’aller à leur rencontre et de faire connaître le comité de ligne 130a. “On veut remercier les voyageurs qui utilisent ce train malgré les divers désagréments qu’ils subissent régulièrement suite à des travaux, des retards liés à des mises à voie unique ou encore des correspondances loin d’être optimale. C’est le coup d’envoi à une série d’actions”, explique Gianni Tabbone, porte-parole de Navetteurs.be.

Si le comité de ligne et l’association des navetteurs mènent diverses actions sur le terrain, ils ont également envoyé diverses revendications à la SNCB pour le Plan de Transport de 2020. Sept revendications ont été demandées sur la ligne 130a. Ils ont alors demandé d’augmenter l’amplitude horaire en semaine et le week-end avec au minimum un train supplémentaire au départ de Charleroi-Sud, de mettre en place d’une desserte horaire le samedi au lieu de toutes les deux heures actuellement, d’ajouter d’un train P vers 5h30 au départ d’Erquelinnes en semaine.

Ils souhaitent également que la SNCB favorise au maximum l’utilisation d’un matériel roulant moderne et adapté (Désiro), ajoute des arrêts des trains IC internationaux Namur-Charleroi-Maubeuge à Lobbes ou Thuin, mais ils souhaitent aussi une desserte du point d’arrêt de Hourpes le week-end, qui est particulièrement bien situé pour accéder à l’Abbaye d’Aulne. Finalement, il a été demandé d’ajouter la gare de Thuin dans le City Pass de Charleroi pour faciliter l’accès aux voyageurs vers Charleroi. Les actions pour améliorer l’offre de la ligne vont continuer jusqu’à un changement.