"Passeport drive" doit permettre à 3 800 demandeurs d'emploi de décrocher leur permis de conduire catégorie B. La Région wallonne accorde une subvention de 2 099,50 € par personne. Celle-ci couvre les frais des cours théoriques et pratiques (30 heures d'auto-école) ainsi que l'inscription aux examens.

Pour obtenir cette subvention, les demandeurs d'emploi doivent remplir certaines conditions : par exemple, suivre une formation au Forem en 2020, être accompagnés par une mission régionale pour l'emploi (MIRE) ou encore bénéficier du revenu d'intégration sociale (ou d'une aide financière du CPAS), tout en étant suivis par un "job coach" du CPAS et un agent du Forem lors de la délivrance du "passeport drive".

L'absence de mobilité constitue un frein dans la recherche d'emploi. Le passage du permis coûte cher et le constat est d'autant plus vrai pour les bénéficiaires du revenu d'intégration sociale. "Ce passeport représente une chance supplémentaire de décrocher le permis qui reste un outil important pour l'insertion socioprofessionnelle", estime Adrien Dolimont, président du CPAS de Ham-sur-Heure-Nalinnes. C'est pourquoi notre centre a voulu faire partie prenante de ce projet et devenir "opérateur".

"Pratiquement, nos assistantes sociales analyseront les dossiers au cas par cas", explique le président. "Au cours d'un entretien, notre service social identifiera les demandeurs d'emploi éligibles parmi nos bénéficiaires et communiquera son avis au Forem. Ce dernier, via les SRO, services relations avec les opérateurs, vérifiera et validera notre avis ou motivera son refus." Ensuite, le Forem délivrera le "passeport drive" au demandeur d'emploi sélectionné. Une fois qu'il aura décroché son sésame, ce dernier disposera de 30 jours pour s'inscrire dans l'une des auto-écoles agréées et partenaires du projet.