Thudinie – Gerpinnes Les radars de la zone Germinalt sont tous prêts à flasher dès aujourd’hui.

Vous l’avez remarqué, le radar de la rue Lavalle à Nalinnes est entièrement installé et fonctionnel. C’est parti, dès aujourd’hui, tous les radars installés dans la zone de police Germinalt (Gerpinnes, Montigny-le-Tilleul, Thuin et Ham-sur-Heure) seront en fonction.

Huit radars sont ou seront installés dans la zone Germinalt, dont quatre piquets qui ont été financés par la zone de police, trois par la Région et un par la Ville de Thuin. Ce sont de gros investissement puisqu’un piquet de radar coûte presque 35 000 euros et la tête de radar coûte 40 000 euros. Si le financement des piquets provient de différents organismes, tous les radars sont gérés par la zone de police. Deux têtes de radar existent, ceux-ci tourneront dans les différents piquets installés. Les têtes seront déplacées toutes les trois semaines plus ou moins et chaque radar fonctionnera à son tour.

Sans flash et indétectables

Le radar installé à la rue Lavalle (ainsi que les autres) est particulier : il est indétectable. Les automobilistes seront flashés à partir de 57 km/h, et dans les deux sens. Cependant, aucune lumière du flash ne sortira du boîtier, les automobilistes ne remarqueront rien. Seul un petit signal infrarouge sera visible. Cependant, les automobilistes ne peuvent pas le détecter en roulant. Il sera donc presque impossible de savoir quels sont les deux radars fonctionnels dans la zone de police Germinalt.

À Thuin, ce sont 1 900 automobilistes qui pensaient que le radar sur la N53 n’était pas fonctionnel avant de recevoir la surprise dans la boîte aux lettres. L’objectif est préventif, la police souhaite faire prendre conscience aux citoyens l’importance de la limitation de vitesse et du danger qu’engendrent les excès de vitesse.

Des radars à la demande des riverains

Les radars prévus à Montigny-le-Tilleul et Gerpinnes ne sont pas encore installés, ils sont en attente. Pour l’instant, il y en a un à Ragnies, à Leers-et-Fosteau, sur la N53, à la rue Vandervelde à Gozée et à la rue Lavalle à Nalinnes. 

Un radar feu rouge sera installé prochainement devant l’école Notre-Dame, pour celui-là la tête de radar restera en permanence vu la dangerosité du lieu. Certains radars sont installés sur des routes dangereuses ou à risque. Le lieu est choisi suite à une étude. C’est le cas de celui de la N53 notamment. 

Cependant, dans d’autres cas, le radar est installé suite à une demande des riverains. C’est pour cette raison que la rue Lavalle se voit doter d’un radar en supplément des ralentisseurs installés quelques mètres avant et après. La rue n’étant pas dangereuse, mais les voitures accumulent les petits excès de vitesse, ce qui ne plaît pas aux riverains.