Après les aménagements extérieurs, la commune étudie le projet global de réhabilitation de l'ancienne brasserie.

En 2013, la commune rachète l'ancienne brasserie de l'Abbaye de Lobbes dans le but de dynamiser le centre-ville. L'acquisition des anciens bâtiments de la brasserie s'élève à un montant de 970 000 euros dont 60% subsidiés par la région wallonne.

Ces bâtiments étaient désaffectés depuis les années 60. L'ensemble du site, d'une superficie de 2,2 ha, a une valeur historique pour les Lobbains. 

Si l'acquisition est conclue, le projet prend ensuite du temps à voir le jour. L'idée est d'y réaliser des travaux de rénovation pour ensuite utiliser le site pour dynamiser le centre-ville grâce à un partenariat public-privé. Située à la rue de Binche, la brasserie est bien installée dans le centre entre la place communale, la gare et l'hôpital. 

A l'époque, des travaux avaient été entrepris pour réaménager l'extérieur de l'ancienne brasserie d'Abbaye. Suite à un litige avec un entrepreneur, le chantier a été stoppé. "Soit nous trouvions un accord avec l'entrepreneur soit nous allions en justice. Nous avons finalement trouvé un accord, même si certaines choses ne nous conviennent pas. Une nouvelle entreprise a obtenu le marché public et commencera prochainement", annonce le bourgmestre Steven Royez. C'est une bonne nouvelle: les travaux vont redémarrer à la brasserie de l'Abbaye de Lobbes ! 

Une partie des travaux avaient déjà été réalisés: la charpente, le sablage des mûrs, les travaux de maçonnerie. Il reste à réaliser la toiture, le remplacement des châssis, l'enveloppe extérieur du bâtiment. Le coût total des travaux est de 1,4 million d'euros subventionné à 100% par la Région Wallonne. 

L'aménagement de l'intérieur des bâtiments sera réalisé par la suite, lorsque l'étude sera terminée. "Nous avons plusieurs idées et projets mais nous souhaitons y travailler avec un bureau d'études pour objectiver nos idées." L'étude du projet va commencer, mais les travaux ne seront pas pour 2020. "Notre projet est de prévoir dans une partie du site, des locaux pour y installer des services communaux ou peut-être le CPAS. Et dans l'autre partie, un espace privé, peut-être de l'horeca pour faire fonctionner l'économie." Ce projet fait partie du plan global pour réaménager le centre historique de Lobbes, qui est encore en réflexion.