Thudinie – Gerpinnes Dès le 29 juillet, tous les accouchements se feront sur le site de Marie Curie à Lodelinsart.  


L'organisation en réseaux hospitaliers décidée par le gouvernement et la formation de pôles médicaux de compétences vont considérablement modifier les habitudes en matière de soins de santé dans les années à venir. Au CHU de Charleroi (ISPPC), il a fallu prendre une décision importante quant au positionnement du pôle mère-enfant, et en particulier, pour la maternité de l'hôpital André Vésale de Montigny-le-Tilleul. A partir du 28 juillet à 23h59, les futures mamans ne pourront donc plus y accoucher et seront réorientées vers l'hôpital civil Marie Curie de Lodelinsart.
Ce déménagement est lié à un souci de sécurité. En effet, les gardes pédiatriques et gynécologiques n'auraient plus été assurées de façon optimale et la bonne continuité des soins aurait été menacée, ce que la direction voulait à tout prix éviter. "Seul l'acte d'accouchement ne se fera plus à Vésale", précise-t-on à l'ISPPC. "L'ensemble des consultations ONE, pré et post-natales sont maintenues à Montigny-le-Tilleul. Rien ne change de ce côté : les futures mamans auront toujours affaire aux mêmes sages-femmes et gynécologues. Ces derniers suivront leurs patientes à Marie Curie lors de l'accouchement". 

Changer de site étant un bouleversement dans l'organisation quotidienne, tant pour le personnel médical que pour les patients, il a été porté une attention particulière aux nouvelles collaborations sur Marie Curie. La direction a veillé à ce que les personnels "accueilli" et "accueillant" puissent joindre leurs efforts en un minimum de temps et ainsi pérenniser la bonne gestion des services. Consciente des changements à venir à tout point de vue, elle tient avant tout à emmener dans les cartons de déménagements le caractère familial qui a fait la réputation du site montagnard. Une réputation que, jadis, la maternité Reine Astrid possédait également, malgré ses 4.000 naissances annuelles !

A Marie Curie, les futures mamans bénéficieront de chambres modernes, de matériel flambant neuf, de la radiologie interventionnelle et d'un service de néonatologie particulièrement performant : une source de quiétude supplémentaire pour franchir cette étape de la vie dans les meilleures conditions.

Le personnel de la maternité de Vésale, même s'il déménage, conservera la même affectation et sera donc accueilli au sein du pôle Mère-Enfants. La direction n'a procédé à aucun licenciement et a tenu à ce que chaque membre, après un entretien personnel, reste affecté à sa discipline au sein de la maternité. Si on comptait plus de 400 accouchements par an sur le site de Vésale, ce sont quelque 1.600 naissances qui ont lieu à Marie Curie. L'arrivée de forces vives et professionnelles sera donc un plus indéniable dans la procédure de centralisation des maternités.

Pratiquement : à partir du 29 juillet plus aucun accouchement ne se fera à Vésale mais les consultations continueront à s'y tenir. Si votre accouchement est imminent, il faudra se rendre à l'Hôpital Marie Curie à Lodelinsart.