La page de 2020 se tourne gentiment. Si cette année a été compliquée à gérer pour les différentes instances locales, il faut tout de même continuer l’aménagement des espaces publics, des rues et des écoles. "Nous avons connu une année assez difficile comme tout le monde. Certains des projets ont pris du retard car nous avons souffert de l’absence de membres du personnel au service travaux. Nous avons dû palier les malades de longue durée. En comptant les recrutements et les remplacements, tout sera en ordre pour mars 2021," explique Marie-Hélène Knoops (MR), bourgmestre de Montigny-le-Tilleul.

Celle qui compte l'enseignement parmi ses attributions annonce des travaux à l'école des Fougères. Abattue fin 2020, les travaux de reconstruction sont prévus pour le mois de mars après un concours d'architecture. Une enveloppe de 1,1 million est annoncée.

Une étude est aussi en cours pour le transfert de l'Académie de musique et de ses 450 élèves dans les murs de l'ancien CPAS. Les élèves de l'école Docteur Cornet ne devraient plus partager leurs bancs avec les élèves de l'académie de musique.

De son côté, Nathalie Gherardini (MR), échevine des travaux n'est pas en reste. "Nous avons pensé dans notre budget de 2021 à établir un programme jusqu'à la fin de la législature. En effet, le temps de réalisation -entre la mise en place du projet et sa concrétisation- il faut parfois compter entre 2 et 4 ans."

Si les difficultés administratives sont de mise, l'échevine reste ambitieuse pour un mieux-vivre des citoyens et des visiteurs. Avec la crise sanitaire liée à la covid, il a fallu revoir les montants car les recettes communales ont quelque peu souffert de la crise.

Au niveau des travaux de voirie, la rue Désiré Quenne sera complètement refaite dans le prolongement du projet de réaménagement du centre ville. Après une pause dans ces travaux, le chantier va reprendre avec une réfection complète de façade à façade.

© NGOM c'est au tour de la rue Désiré Quenne de faire peau neuve

Autre grand projet, encore à l'étude, est la mise sur pied d'un concours d'architecture pour créer un nouveau bâtiment pour les ouvriers communs à la commune et au CPAS. "L'emplacement actuel, problématique en centre ville n'est plus adapté. La flotte des véhicules a augmenté. Les besoins et les missions ont aussi évoluées depuis 20 à 25 ans. Le stockage n'est clairement plus adapté et comme nous sommes une commune zéro déchets il nous faut de l'espace pour le tri notamment avant valorisation ou élimination des déchets." Même si rien n'est encore décidé, l'emplacement de ce bâtiment serait situé à l'arrière du hall sportif sur un terrain communal.

Il est également prévu 70.000 euros pour la création d'un îlot entre la rue du Rond Point, la rue du Grand Bry et la rue de Gozée. L'absence de signalétique complique la circulation. Cela permettra une fluidité du trafic ainsi qu'une meilleure sécurisation des écoles avoisinantes.

Le parking du Foyer culturel devrait aussi subir quelques transformations. Le stationnement y est en effet rendu compliqué par le trafic dû à la proximité de l'école Docteur Cornet.

Toujours au niveau des voiries, la rue des Mulets à Landelies sera refaite tout comme la rue de la Croix Rouge et une partie de la route de Mons. Les travaux seront financés grâce au PIC (Programme d'investissement communal de la Région).

En plus des travaux à l'agenda 2021, un budget de 70.000 euros est réservé à des réfections urgentes de voiries en cas de besoin.

Afin d'assurer la préservation du patrimoine, la charpente du clocher de l'église de Landelies sera remise à neuf. L'église classée de Montigny-le-Tilleul récemment rénovée à laisser paraître des soucis au niveau de la toiture.

Enfin, c'est une partie du cimetière qui sera aménagée pour la création d'un ossuaire ou encore de pelouses de dispersion pour un montant de 40.000 euros.

Bien évidemment, l'entretien ordinaire des différents bâtiments reste d'actualité.