Ils avaient déjà une dizaine de romans de Martin Michaud, l'auteur québécois, et le 100% carolo Vengeances et Mat de Ben Choquet, ancien de chez Igretec recruté en tant que directeur Commercial et Communication depuis lors. "Mais on a clairement envie d'étendre la collection pour créer à terme probablement Kennes Polar ou Kennes Thriller, ce n'est pas encore défini, en faisant la distinction évidemment puisque ce sont des rayons séparés en librairie", explique Cassandre Sobieski, secrétaire générale d'édition chez Kennes.

C'est elle qui va gérer la nouvelle collection : "Du roman policier classique avec enquête au thriller psychologique, politique ou judiciaire, on s'ouvre à toutes les catégories. Précisions pour la ligne éditoriale cependant : on veut se concentrer sur notre époque contemporaine, depuis le 20e siècle, donc le thriller historique n'est pas dans notre ligne, même chose pour le fantastique surnaturel... mais toutes les règles sont faites pour être enfreintes, et Kennes est un éditeur de coups de coeur avant tout, si c'est bien écrit et intéressant. Par contre, nous ciblons les adultes et le tout public, on exclura donc le trash et le gore", précise-t-elle. Au Québec, une immense polémique entoure d'ailleurs un romancier, auteur d'un livre sur la pédopornographie, avec des descriptions précises de certaines scènes. "C'est hors de question pour nous. On ne fait pas dans le voyeurisme horrifique."

Ouvert à tous les auteurs francophones européens, l'appel à manuscrit est donc lancé : envoyés à Kennes en version numérique uniquement, "pour des raisons écologiques", les manuscrits - accompagnés d'un synopsis et d'une courte biographie "parce qu'on s'intéresse aussi beaucoup aux auteurs" - seront d'abord lu à la maison d'édition, qui procédera à un premier choix "pour voir si ça vaut la peine d'aller plus loin ou pas". Puis, les manuscrits, anonymisés, seront ensuite envoyés aux 22 membres bénévoles du comité de lecture formé début de l'été exprès pour cette nouvelle collection : "on s'attend à une dizaine de réponses par manuscrit, les lecteurs nous renverront une fiche d'évaluation. Ce sont des gens de tout horizon, des Belges et des Français, des retraités notamment, mais on a aussi un juge d'instruction, des jeunes, aussi bien hommes que femmes... ça permettra d'éviter que ce soit trop chronophage pour eux, et on se fiera à leur jugement et leurs retours pour prendre la décision d'éditer ou pas."

Kennes Editions dit s'engager à envoyer une réponse à tous les auteurs qui enverront leur manuscrit, même en cas de refus. "Par contre, il faut compter un délai minimum de trois mois, je préfère prévenir", ajoute Cassandre Sobieski.

Enfin, s'ils sont sélectionnés, les manuscrits pourront passer au stade de l'édition chez Kennes, avant d'être distribués par Hachette et diffusés en Belgique par Dilibel, en France par Delsol, mais aussi en Suisse "même si nos ventes sont assez anecdotiques là-bas". Et au Québec ? "On ne l'exclut pas, en fonction du succès sur le marché européen."

> L'appel est ouvert à tou.te.s les auteur.ice.s européen.ne.s francophones.
> Informations via le site web http://kenneseditions.com/proposer-un-projet-polar-thriller/