Yves a été agressé gratuitement alors qu’il venait retirer 20 euros dans un des distributeurs de billets de la banque ING d’Erquelinnes. Patrick, lui, était à l’époque sans domicile fixe et squattait le SAS de l’agence.

Selon le parquet de Charleroi, si Patrick a agressé le pauvre homme c’est parce qu’il pensait que ce dernier lui avait volé sa carte bancaire. « Il criait sans cesse my card, my card. Il a secoué la victime, qui s’est cognée contre les distributeurs, lui provoquant une fracture des côtes. »

Alors que deux frères sont intervenus à la rescousse d’Yves, Patrick a poursuivi les trois hommes en sortant son couteau à cran d’arrêt. Un an de prison a été requis par défaut. Jugement dans un mois.