Le monde politique réagit à cette triste nouvelle.

Ce jeudi matin, nous apprenions la triste nouvelle : Philippe Blanchart, député wallon, est décédé.

Actuellement député wallon, il a également été député fédéral en 2009, ainsi que premier échevin et bourgmestre faisant fonction à Thuin. Philippe Blanchart était très investi en politique notamment. Depuis quelques années, il se battait contre la maladie. Il a récemment été hospitalisé et s’est éteint ce jeudi matin à l’âge de 56 ans.

Le décès de Philippe Blanchart attriste toute une région. Sur les réseaux sociaux, les messages ont afflué. Les hommes politiques qui l’ont côtoyé ont réagi à cette annonce. "Je suis atterré d’apprendre la disparition de mon ami. Philippe était souffrant mais après tant d’épreuves, il avait fini par nous paraître invincible. Son humour, sa délicatesse, son élégance vont terriblement me manquer. Le PS, la région de Charleroi et de Thuin, perdent un homme attachant et de très grandes valeurs", s’exprime Paul Magnette, bourgmestre de Charleroi.

Paul Furlan, le bourgmestre de Thuin s’est également exprimé suite à cette terrible nouvelle : "Philippe est parti au terme d’un combat admirable de courage. Je n’ai pas les mots pour décrire ma profonde tristesse." Le président du MR, Georges-Louis Bouchez a également réagi : "Philippe Blanchart faisait partie des battants qui forcent le respect. Il était apprécié bien au-delà de sa famille politique du PS. Il manquera à la Thudinie et au Hainaut. Je salue ici son courage et la force de son engagement." Parmi les nombreux messages de soutien à la famille et d’hommage à Philippe Blanchart, certains mots reviennent souvent comme un homme de combats, de valeurs, généreux, courageux, persévérant. Il organisait également deux fois par an les soirées Blanchart. Un événement qui allie soirées et bonnes actions. La prochaine édition devait avoir lieu le 11 janvier prochain. L’idée est d’y rassembler les gens tout en réalisant des actions sociales.

Le décès de Philippe Blanchart touche Thuin, Charleroi et le Hainaut, tout partis politiques confondus.