Le Centre d'Action Laïque de Charleroi et la Commission de Surveillance de Jamioulx à l'écoute des détenus.

Parmi les personnes devant s'adapter à la situation actuelle, il y a les détenus des prisons du royaume dont Jamioulx. L'isolement accru par l'interdiction des visites a créé un certaine tension qui s'est manifestée le 28 mars dernier par des refus de réintégrer les cellules ainsi que l'allumage de feux au sein de l'enceinte de la prison.

Afin de pallier cet isolement, le Centre d'Action Laïque de Charleroi et la Commission de Surveillance de Jamioulx ont mis sur pied des numéros verts à destination des détenus.

Selon Jacques Périquet, secrétaire de la commission prison de Jamioulx : "en ce qui concerne la prison de Jamioulx, la situation semble s’apaiser au regard de la panique des premières semaines de confinement. Des libérations anticipées ont pu être réalisées, la solution du bracelet électronique est également mise en œuvre. Globalement, la population au sein de la prison a diminué et tant le personnel pénitencier que les détenu.es ont reçu des masques. Il n’y a plus de problème d’approvisionnement en nourriture. Les visites des familles et ami.e.s ou associations (notamment l’assistance morale aux détenus) sont interdites en raison du Covid-19. À ce jour, les demandes d’écoute correspondent aux besoins ordinaires. Il n’y a pas d’explosion de la demande. L’important est que les hommes et les femmes actuellement détenus puissent garder un lien avec le monde extérieur et que les associations actives sur le terrain puissent mettre en œuvre des solutions en fonction de l’évolution de la situation."

Les numéros gratuits sont :

0800 20 075 : uniquement pour les détenus hommes et femmes de la prison de Jamioulx (une collaboration CAL Charleroi/ Commission de Surveillance de Jamioulx).

0800 72 074 : valable pour toutes les prisons de la fédération Wallonie-Bruxelles (initiative de l’association laïque La Fondation pour l’Assistance Morale aux Détenus (FAMD)).