Les événements se sont déroulés la nuit du 19 octobre 2019. Quentin, un jeune homme de 31 ans au moment des faits, a planté deux coups de couteau à Salvatore, à la fin d’une soirée qui s’est tenue à la taverne du Bultia à Ham-sur-Heure-Nalinnes.

Deux ans après les faits, les souvenirs du prévenu sont flous. "Quand une deuxième personne arrive, je me suis senti menacé", a-t-il déclaré mercredi devant la sixième chambre correctionnelle du tribunal de Charleroi. Quentin avait sur lui un couteau qui utilisait pour son travail.

Pourtant cette soirée aurait dû être sans encombre pour le prévenu. Il avait appris quelques heures plutôt que sa compagne de l’époque était enceinte. Content de cette annonce, le jeune homme décide d’aller d’abord au restaurant même si sa copine ne voulait pas sortir. Le couple se rend ensuite dans plusieurs bars de Charleroi. Pour se retrouver vers minuit dans l’établissement où les événements ont eu lieu.

C’est à partir de ce moment que la soirée bascule. Le prévenu voit sa femme se faire draguer par un individu. Il l’a regardé avec des yeux noirs. La colère commence à monter. Ensuite, les clients de ce café se sont moqués de l’odeur que dégageait Quentin. C’est à deux heures du matin que le couple décide de partir. Il se dirige vers leur voiture quand une personne interpelle le jeune homme gentiment. La victime, Salvatore sort également de la taverne. C’est à ce moment que Quentin explose littéralement et lui assène deux coups de couteau.

La procureure du roi a maintenu la prévention de tentative de meurtre. Elle a requis une peine de six ans d’emprisonnement. Quant à l’avocat du prévenu, il a demandé au tribunal de requalifier les faits en coups et blessures volontaires.

Le jugement sera prononcé le 15 septembre.