Les arrondissements de Charleroi et de Thuin ont été fusionnés, au niveau électoral et donc au CDH comme dans bon nombre d'autres formations politiques. Il fallait un nouveau président, pour remplacer Jean-Marc Poulain et Philippe Charlier.

Suite à un vote interne - par correspondance - c'est le jeune président de la section locale de Thuin, et attaché de presse du groupe CDH au parlement fédéral, Arnaud Michel, qui remporte l'élection avec 91,8% des voix. Le jeune homme de 34 ans, de La Louvière à l'origine, a un master en Relations publiques et Communication de l'UCL. Il avait aussi participé à la campagne de 2018, même s'il reste plutôt inconnu du grand public.

Les ténors, eux, sont en retrait : Julien Matagne (Gerpinnes) est au parlement - "je pourrai travailler de concert avec notre jeune député", nous dit Arnaud Michel - tandis qu'Eric Goffart (échevin à Charleroi), Caroline Desalle (échevine à Erquelinnes) et Barbara Osselaer (échevine à Fontaine-l'Evêque) sont respectivement Secrétaire politique, responsable Communication et Vice-présidente.

"Il y a la volonté de présenter une équipe qui mêle plus jeunes et plus expérimentés dans l'équipe, mais aussi que ce soit équilibré au niveau géographique. Ca s'inscrit dans le processus de refondation du CDH, bien sûr", nous dit Arnaud Michel.

La nouvelle équipe du CDH Charleroi-Thuin:

  • Président : Arnaud Michel (Thuin)
  • Vice-présidente : Barbara Osselaer (Fontaine L’Evêque)
  • Vice-président : Laurent Borgniez (Sivry-Rance)
  • Secrétaire : Véronique Couture (Ham-sur-heure)
  • Trésorier : Frédéric Razée (Erquelinnes)
  • Secrétaire politique : Eric Goffart (Charleroi)
  • Responsable de la communication – Relais mandataires : Caroline Desalle (Erquelinnes).