Vincent et Thomas débarquent avec un monstre d'amusement long de 340 m et pouvant accueillir jusqu'à 400 personnes en toute sécurité.

Le secteur du divertissement sort doucement de sa torpeur due à l'arrêt imposé des activités.

Vincent Parissis et Thomas Lallemand sont 2 entrepreneurs qui n'ont pas peur de voir les choses en grand et même en très grand. Le premier, de chez Artecom à Gembloux, est spécialiste du marketing digital tandis que le deuxième est créateur d'événements chez Art & Smile. "Nous voulions nous démarquer avec autre chose que ce qui est vu actuellement. Dans ce château gonflable il y a des sensations fortes, des obstacles d'équilibre ainsi que des épreuves avec de l'eau. Nous avons voulu réunir en une seule attraction tout ce qui se fait de mieux en termes de château gonflable."

© NGOM

Tout démarre avec un saut dans le vide de 3 ou 5 mètres de hauteur pour, ensuite parcourir le serpentin long de 340 m. Plus de 45 moteurs veillent à ce que chaque module reste gonflé. Pour lui trouver une place dans votre jardin il faut tout de même disposer de 2.500 m². Pour le monter, il suffit de quelques heures. De forme variable, l'attraction peut être installée dans divers endroits tants dans les champs qu'en ville, à l'intérieur comme à l'extérieur.

© NGOM

Si le plus grand château gonflable a pu avoir les honneurs du terrain de golf de Ragnies pour une présentation grandiose, c'est grâce au travail de deux personnes qui ses sont trouver presque par hasard. "Chez Artecom nous sommes spécialistes des événements digitaux et quand j'ai vu passer une annonce de Thomas qui cherchait un terrain pour y déployer son attraction, nous y avons vu là l'occasion de relever un challenge de taille", explique Vincent Parrissis.

© NGOM

De son côté, Thomas Lallemand s'est donné les moyens de ses ambitions en louant un entrepôt plus grand et en n'hésitant pas à engager lors de ses événements.

Qui dit reprise des activités dit protections sanitaires. A cet égard, les deux hommes ont mis toutes les chances de leur côté. "Les consignes sanitaires sont d'application dès la réservation sur le site Internet. Nous fonctionnons par bulles. En famille ou entre amis, on peut participer à 15 maximum. Plus n'est pas possible. Avec cette réservation nous donnons une heure de passage. L'arrivée est à l'autre bout pour éviter les mélanges. Sur le parcours, il y a des personnes chargées désinfecter régulièrement même si au départ chacun doit passe au gel."

© NGOM

L'objectif du projet est de convaincre les communes d'oser leur faire confiance. C'est aussi un moyen ludique de pallier le manque d'activités et l'annulation de bon nombre de manifestations festives. Actuellement, plusieurs villes l'ont programmé et Thuin a déjà réservé le colosse gonflable pour la première semaine d'août.

Info et réservations : https://thebig.socialbubble.fun