"J'espérais 1000€, j'ai finalement récolté 2100€ aujourd'hui et j'ai encore quelques promesses de dons. Je pense arriver à 2500€ environ, c'est plus du double de ce que je voulais à la base, je suis content", nous explique Bernard Hubert, qui a marché 30 kilomètres ce dimanche dans les villages de Thuin.

Ce ancien instituteur thudinien, qui s'occupait déjà de la fondation Père Damien quand il était enseignant, s'était fixé pour objectif d'arriver à 1.000€ de dons pour Viva For Life. "Chaque année, je fais un petit don à une association caritative, et cette fois je me suis dis que j'allais essayer d'en récolter davantage. Et qu'est-ce que je sais faire? Marcher."

Il était à 634€ quand lui a parlé la dernière fois, il avait fait le tour des voisins et de ses connaissances. Mais les dons ont continué, et tout s'est précipité ces derniers jours. Les commerces et entreprises locales ont participé : une pharmacie, un coiffeur, un cabinet de logopédie, un vétérinaire... Certaines personnalités politiques, aussi. "Pour la marche, je pensais être seul et avoir un peu de compagnie de temps en temps, mais on est finalement parti à une dizaine, dimanche matin. Puis pour la boucle plus courte, d'une heure environ, on était une vingtaine. C'était une journée magnifique pour marcher, on a même reçu la visite d'un responsable de Cap48 Hainaut pour nous féliciter!"

Bernard a pris le temps de remercier un par un tous ses donateurs. "2100€, c'est peut-être qu'une petite goutte dans l'océan, mais ça aide et ça évite que le problème de la pauvreté des enfants reste invisible. Parce que croyez-moi, à l'école j'ai eu des enfants, des tout-petits, qui partent avec ce grand désavantage dans la vie, ça m'a toujours révolté."