Le service travaux de la ville de Thuin utilise Betterstreet depuis deux ans.

A Thuin, le logiciel Betterstreet est appliqué depuis le début de l'année 2018. Il est utilisé comme un gestionnaire de chantier, un planificateur pour le service travaux de la ville. Pour l'instant, il n'est utilisé que par le service travaux et s'étend petit à petit vers d'autres services.

Comment ça fonctionne? Un trou sur la route, une poubelle abandonnée, un banc cassé, toutes les demandes sont signalées et centralisée dans le logiciel. Les demandes sont envoyées par certains services comme les agents de quartier, les ouvriers, la police, etc. Betterstreet s'ouvre de plus en plus. Cependant, les citoyens n'ont pas encore l'accès, et ce n'est pas prévu pour l'instant.

Pour les citoyens, les demandes peuvent être réalisées par mail ou par téléphone à la ville de Thuin. Ils transmettent ensuite vers le service travaux qui créé une fiche dans Betterstreet.

Betterstreet permet de mieux organiser le travail des équipes du service travaux et d'améliorer l'efficacité. "L'application permet une traçabilité, on peut voir lorsqu'une fiche est à faire, commencée ou terminée. Chaque jour, le chef des travaux reçoit un relevé des liches ouvertes", explique Paul Furlan. Le travail doit être terminé avant que les ouvriers ouvrent une nouvelle fiche, sauf en cas d'urgent bien évidemment. Cela permet d'éviter les problèmes rencontrés précédemment, c'est-à-dire un travail en cours abandonné. "Ce type de produit permet d'être plus efficace et donc d'avoir une meilleure productivité."

Depuis 2018, c'est 2 500 fiches qui ont été clôturées. Betterstreet est une réussite pour la ville de Thuin puisqu'elle permet un meilleur fonctionnement du service travaux.