En écho à la semaine de la mobilité, la ville de Thuin a exposé son désir de développer l'usage du vélo comme moyen de locomotion pour la vie de tous les jours et non plus simplement un objet de loisir. Pour ce faire, la bourgmestre, Marie-Eve Van Laethem, et son collège communal ont mis des moyens en œuvres afin de sécuriser les cyclistes et développer les pistes cyclables. Des aménagements ont déjà été réalisés sur une partie de la rue de Marchienne à Gozée à proximité de l'hôpital Vésal. Cela se traduit par des pavés de couleur ocre intégrés aux trottoirs pour matérialiser la piste cyclable. Reste encore toute une partie à réaliser sur la même route dans le sens en allant vers le rond-point de l'Intermarché.

Pour remettre l'utilisation du vélo au cœur de la vie quotidienne des thudiniens, l'aspect sécuritaire a été favorisé grâce à des collaborations. C'est ainsi que le 11 septembre dernier, sur le marché des producteurs locaux et artisans, un stand de gravure de vélos et de sensibilisation était tenu par l'asbl ProVélo. Il était possible de faire graver gratuitement les vélos afin de les retrouver pus facilement en cas de vol.

Le but du Collège étant un usage plus régulier du vélo et ce, dès le plus jeune âge, le Collège a organisé, tout comme l'année dernière, une action de sensibilisation des plus jeunes en proposant aux élèves de l'enseignement fondamental de passer leur brevet vélo. Ils ont suivi une formation théorique sur le code de la route avant de mettre leur connaissance en pratique sur un circuit tracé sur le sol de la caserne des pompiers de Thuin. Les élèves ont ainsi pu être confrontés aux panneaux de signalisation de même qu'aux règles de conduite. 300 élèves sont concernés par le projet.

La bourgmestre a également exprimé son souhait de voir le vélo s'implanter plus largement en ville. La limitation de la vitesse des voitures à 30km/h permet d'assurer une plus grande sécurité des cyclistes. Le vélo peut aussi être combiné à un autre moyen de transport. Il est actuellement question de placer des installations pour garer les vélos sur la ligne de bus express à l'arrêt de Gozée.