C'est une double première pour la bourgmestre Marie-Eve Van Laethem D'un côté, c'est la première fois que la bourgmestre recevait une ministre régionale, Christie Morreale, Ministre de la Santé et d'un autre côté c'est la première fois que la maison de village rénovée était ouverte au public.

Ouvert depuis ce lundi 5 avril, le centre sera ouvert toute la semaine et toutes les trois semaines avec pour mission de vacciner 1.800 personnes qui auront souhaité se faire vacciner dans un plus petit centre.

Au programme de la visite ministérielle, présentation des acteurs de terrain, de la logistique et rencontre avec les personnes vaccinées.

Prenant le temps de rencontrer chacun, la ministre a d'abord entendu le sentiment de la bourgmestre locale. "Nous sommes heureux d'avoir un centre dans la région. En effet, les plus proches sont à presque une demi heure d'ici et tous ne peuvent s'y rendre facilement. L'ouverture du centre de Thuillies est là également pour apporter une certaine positivité et de l'espoir alors que tout le monde commence à en avoir marre de la situation actuelle. La vaccination est quelque chose d'important car c'est l'espoir de reprendre une vie normale d'ici quelque temps. Voyons le verre à moitié rempli et non pas celui à moitié vide."

© NGOM

Si le centre a pu se mettre en place, c'est grâce à la réactivité des autorités locales ainsi que des médecins locaux. Ensemble, avec les soutien de la ministre Morreale, il a été possible de rassembler une dizaine de docteurs ainsi que des infirmières et des bénévoles. Ouvert une semaine toutes les trois semaines, le centre peut accueillir 2 lignes de vaccinations soit 20 personnes par heure sur chacune d'elle.

Pour le Docteur Marc De Meulemester, médecin responsable du centre, "il est important de faire confiance aux docteurs. Ils ont leur expérience de terrain et la possibilité d'être très réactifs à partir du moment où la communication est adaptée."

Pour la mise en place du centre de Thuin, la bourgmestre Marie-Eve Van Laethem a présenté la candidature de la commune à partir du moment où il a été lancé un appel pour des centres de proximité. "Sachant cela, nous avons proposé notre candidature. Les centres les plus proches sont à trente minutes donc il nous paraissait opportun d'en créer un ici. La nouvelle salle de Thuillies nous semblait idéale pour cela et cela a été confirmé par les services concernés. Nous avons fait appel au Docteur De Meulemeester qui a pris ce rôle à cœur. Le fait de vacciner chez nous est très important car cela donne confiance aux gens. Les jeunes aussi pourront remarquer qu'il y a un centre proche de chez eux et plus facilement choisir de se faire vacciner."

© NGOM

Au total, 4 médecins et 2 vaccinateurs ainsi que des infirmières accueillent et vaccinent les personnes convoquées. Les vaccins sont issus des laboratoires d'AstraZeneca et préparer par des pharmaciens avant d'être conduit dans l'espace de vaccination. Là, les personnes sont prises en charge pour l'injection. Après, les vaccinés patientent un quart d'heure afin de vérifier que tout va bien. Les premiers reviendront dans douze semaines pour la deuxième injection. "La première injection réduit déjà fortement la probabilité d'avoir des complications," conclut la Ministre.