Ce mardi 21 septembre, la bourgmestre de Thuin, Marie-Eve Van Laethem a dévoilé un ambitieux plan de mobilité permettant d'encore mieux placer la ville sur l'échiquier de la mobilité. Parmi les projets dévoilés, il y a notamment le besoin de repenser la mobilité via des moyens autres que la seule voiture.

L'un des premiers projets est la volonté d'accroître la fréquence des trains sur la ligne 130 A reliant Charleroi à Erquelinnes. "Pour faciliter la vie des navetteurs, la Ville avait souhaité redynamiser la ligne et augmenter l'amplitude avec des trains supplémentaires en soirée en semaine et le samedi. La première demande a été acceptée mais la seconde," explique la bourgmestre.

Afin de répondre aux exigences d'un trafic ferroviaire plus important et éviter de fermer complètement la ligne, des travaux étaient nécessaires. Les tabliers métalliques de plusieurs ponts ont ainsi été remplacés et d'autres sont encore en cours. Du 23 octobre au 3 novembre aura lieu le renouvellement du tablier du pont numéro 11 à Hourpes. La passerelle piétonne sera fermée durant cette période.

Bien que des travaux soient nécessaires à la préservation de la ligne 130A cela ne résout pas tout. En effet, la circulation sur un seul tronçon cause de nombreux désagréments:retards, choix à faire dans la passage des convoi au détriment du transport public des navetteurs,... Afin de défendre une meilleure fluidité du trafic une remise à deux voies serait le bienvenu. Dès lors, des travaux sur les seconds tabliers des ponts métalliques seraient à envisager. Une demande en ce sens a donc été adressée au ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet.

En ce qui concerne les déplacements par bus, la bourgmestre se félicite du nombre de lignes existantes sur le territoire thudinien. "Pas moins de 12 lignes traversent l'entité et récemment, une 13ème, plus rapide a vu le jour. Il s'agit de la ligne E 109 qui relie Momignies à Charleroi en passant par Thuilies et Gozée. Afin de cumuler les moyens de transports alternatifs, le Collège a marqué son accord pour le placement d'un abris vélo à proximité de l'arrêt Gozée centre place."

D'autres aménagements de taille ont vu le jour au profit des cyclistes avec des travaux réalisés sur une partie de la rue de Marchienne à Gozée où des pavés de couleurs distinctes ont été intégrés aux trottoirs pour matérialiser la piste cyclable.

Pour éviter l'engorgement des routes secondaires, la bourgmestre de Thuin insiste pour que le chaînon manquant de la RN 54 soit finalisé. Même si le ministre Henry a déjà marqué son désaccord à plusieurs reprises, les bourgmestres des communes avoisinantes ne lâchent pas le dossier.

Dans son plan de développement de la mobilité, la commune de Thuin reste attentive aux alternatives possibles. Une nouvelle utilisation de la Sambre pourrait voir le jour. Celle-ci pourrait être mise à contribution pour acheminer par exemple du sel de déneigement.