Chaque année, Ipalle organise dans ses 30 communes, des séances d'information sur le compostage à domicile. Celles de mars et juin ont dû être annulées à cause du coronavirus. Pour ne pas abandonner le projet, Ipalle a tout de même organisé des séances en ligne qui ont eu un petit succès. 300 personnes y ont participé en seulement 3 semaines !

Vu le petit succès et la situation sanitaire qui n'est pas terminée, Ipalle a décidé de relancer ces séances virtuelles à partir de maintenant jusqu'à octobre. Ces séances ne durent qu'une heure et vous pourrez y avoir accès de chez vous. Elles permettent d'apprendre les bases du compostage afin de se lancer dans la pratique en toute sérénité.

Le grand avantage de ces réunions, c'est que vous pourrez acquérir un système à composter à prix réduit. Pour bénéficier de la remise, il faut avoir participé aux séances d'information et habiter dans une des 30 communes d'Ipalle. Vous y apprendrez également toutes les informations nécessaires au compostage: les différents système, le démarrage du compost, les matières compostables ou non, l'utilisation finale du compost, etc. Pour participer aux séances d'information, il suffit de s'inscrire sur le site internet d'Ipalle.

A Thuin, ville zéro déchet, ce système est de plus en plus utilisé dans les habitations. L'environnement est au coeur des préoccupations citoyens. "Le compostage à domicile, en « rendant à la terre » les déchets organiques, est la pratique la plus facile et rapide à mettre en place, tout en ayant le plus grand impact sur la réduction du volume du sac poubelle en l’allégeant de 30 à 40% de son contenu. Composter ses déchets de jardin chez soi évite également les trajets au recyparc ou au point d’apport volontaire. Sans compter que l’amendement de qualité récolté après compostage nourrit les sols ou les diverses plantations en bacs. L’occasion rêvée de passer encore plus de temps dans son jardin en attendant le retour de l’automne", explique Ipalle.

Les citoyens thudiniens s'intéressent fortement au compostage. De 2015 à 2019, 200 personnes se sont formés et 65% d'entre elles se sont équipés d'un système à composter. Au mois de juin, 30 thudiniens ont participé aux séances d'information sur le web avec ensuite l'acquisition d'un compost. Les chiffres sont bons sur l'entité. Chaque année, de nouveaux citoyens s'intéressent à ce système.