On l’attendait depuis quelque temps et il n’a pas manqué son rendez-vous lors de sa présentation au centre culturel de Thuin à l’occasion du travail de la section photo de l’école industrielle.

Le nouveau Carnet du patrimoine de Thuin est arrivé !

Si la précédente édition date de 2017, la nouvelle version actualisée aura pris près de deux ans pour trouver ses bases et se construire patiemment. Le Carnet n° 165 promet de ravir les amoureux de la région thudinienne ou servir d’invitation pour qui veut découvrir une région riche de paysages et d’histoires.

Ce carnet est structuré en deux parties. La première fait référence à Thuin-centre et présente 3 parcours : (la Ville Haute avec la cité médiévale, la Ville Basse ses cours d’eaux et les industries, le Bois Grand Dieu. La deuxième partie présente l’entité de Thuin suivant cinq axes : l’abbaye d’Aulne, Thuillies, et le hameau d’Ossogne, Donstienne, Ragnies et Leers-et-Fosteau.

Pour arriver à un tel résultat, Anne-Catherine Bioul de l’Espace Environnement, la plume de l’ouvrage, n’a pas eu la tâche facile. D’abord parce que la région est splendide et que chaque détour de rue et chaque pierre à quelque chose à raconter. Grâce à neuf encarts un focus est donné non seulement à des lieux mais également à des thématiques : Hourpes, le parcours Fluide, la Marche Saint-Roch, les musées, les maisons modernistes, le terroir,…

Pour obtenir un carnet de 60 pages ne comprenant pas moins de 68 photographies il aura fallu qu’Anne Catherine use de diplomatie afin de ne pas fâcher les thudiniens conviés à participer à la création de l’ouvrage. “L’objectif était que ce carnet parle aux Thudiniens et tienne compte de leurs coups de cœur. Cela a parfois été un peu plus dur au moment de faire des choix donc de laisser certains sujets sur le côté. En fin de compte nous avons tenu à offrir un Carnet largement illustré”, conclut l’auteure.