Durant les périodes de confinement, les consommateurs changent souvent leurs habitudes. Durant les mois allant de mars à mai, beaucoup de personnes ont préféré effectuer leurs achats dans des magasins de ferme plutôt que dans des supermarchés submergés de monde. « Il y a eu une diminution de la fréquentation après la fin du premier confinement. Ici, nous rencontrons une petite relance. Nous revoyons des personnes qui n’ont plus acheté nos produits depuis 2-3 mois », raconte Alain Boudrez, le patron de la ferme du pavée à Gozée.

La plupart des clients de la ferme recherchent des produits frais, de qualité et avec du goût. « Les gens viennent chez nous pour acheter du beurre surtout », rajoute le patron. De plus, les particuliers peuvent profiter de prix qui défie toute concurrence.

La ferme a aussi un service de livraison à domicile. Mais celui-ci ne s’étend pas au-delà de Charleroi.