Bernard Hubert a travaillé 35 ans comme instituteur à Thuin. Il s’est fixé pour objectif de marcher 30 kilomètres pour la bonne cause : "chaque année, je fais un petit don à une association caritative, comme beaucoup de gens. Cette fois, je me suis dit : je peux faire plus pour Viva for Life, parce que c’est essentiel, c’est entre 0 et 6 ans que tout se joue pour les enfants… et en tant qu’ancien enseignant, j’ai bien vu que tous les enfants ne naissent pas égaux. Quand on voit qu’un enfant sur quatre est déjà mal barré pour la vie dès la naissance, sur une classe de 24 ça fait six enfants qui partent déjà avec un désavantage, avant même d’arriver à l’école. Ça me révolte", explique le Thudinien de 63 ans aujourd’hui.

Il veut lever 1 000 euros, et en a déjà récolté 634. "J’en parle à mes connaissances, à des voisins, je fais le tour de ma rue. Même 1 € symbolique ou un petit don c’est le bienvenu." Il a jusqu’au 20 septembre pour atteindre son objectif. "Ce jour-là, je marcherai 30 kilomètres sur un parcours boisé et campagnard, je pars à 8 heures du beffroi de Thuin pour ceux qui veulent m’accompagner, je serai vers 9 heures au cimetière de Ragnies pour faire une boucle d’une heure environs et je repasse à Ragnies ensuite, pratique pour ceux qui veulent juste un peu participer."

Infos et dons : https://agir.vivaforlife.be/projects/thudimarche-for-life