Maladresse de communication ou invitation déplacée en période de coronavirus ? Dans un communiqué de presse où elle annonce des changements de fonctions au sein des instances para-communales, l’union socialiste communale (USC) de Thuin appelle à "venir nombreux" à la présentation des nouvelles présidentes de l’Office du Tourisme et de la Maison des Jeunes. Mauvaise idée.

En majorité absolue avec 12 des 23 sièges du conseil, le PS est maître du jeu politique à Thuin où il a choisi de s’associer au groupe IC (tendance CDH) pour cette mandature. Si le départ de l’ancien bourgmestre Paul Furlan a entraîné un remaniement de l’exécutif avec l’arrivée de Marie-Eve Van Laethem au mayorat, on comprend l’impatience de l’USC de mettre l’accent sur les figures montantes du parti. C’est ainsi que Christelle Livémont s’apprête à prendre la succession de Fabian Pacifici à la présidence de l’Office du Tourisme. En octobre 2018, la jeune femme avait obtenu le onzième siège de la liste avec 294 voix de préférence. Pour sa part, Aline Baudoux, neuvième élue PS avec 354 voix, est appelée à remplacer Frédéric Deltenre à la Maison des Jeunes. Leur présentation est programmée le vendredi 18 ce qui est de bonne guerre. Ce qui l’est moins, ce sont les conditions dans lesquelles l’événement semble être organisé dans un café du quartier de la gare. « Venez nombreux », recommande l’USC. Pas trop nombreux quand même : la période n’est pas du tout propice aux grands rassemblements.