Charleroi Les marchés ne sont pas encore attribués, le projet repasse devant le conseil lundi.


Hélas non, toujours pas de date pour les grands travaux de Charleroi District créatif, qui changeront complètement le visage de la ville haute.

C’est même plutôt un aveu d’échec qui sera signé lundi prochain au conseil communal, puisque le projet reviendra à nouveau devant les conseillers communaux… pour leur signaler que les offres reçues en réponse à l’appel du marché public sont trop hautes. Les offres rendues par les entreprises ne rentrent pas dans le portefeuille de 32 millions d’euros prévu par la Ville et le fonds européen Feder.

"On doit donc passer en phase de négociation avec les entreprises, mais pour cela, il nous faut l’accord du conseil communal", note la Ville. "Et là, on pourra attribuer les marchés." Et donc fixer une date de commencement.

Le Carolo est patient par essence (il a tenu 20 ans sans réfection de ses voiries, c’est dire), mais ça commence à faire long : quasi 2 ans de retard sur le planning initial.

Et qu’en est-il donc des millions promis par l’Europe, dont le chèque va finir par expirer si rien ne commence ? "Les subsides ne sont pas en péril", rassure la Ville. "Les factures doivent être rentrées pour 2023, nous sommes toujours dans les temps."