Ce mercredi, la cour d’assises du Hainaut a reconnu Alexandre Daunno, 44 ans, coupable du meurtre de Liliane Malréchauffé, 70 ans lors des faits en août 2019. Apparemment sans raison, il s’est introduit chez la vieille dame appréciée de tous, qui laissait d’ailleurs sa porte ouverte, pour l’attraper par derrière et la planter avec un couteau à plusieurs reprises dans le cou. Après plus de deux ans d’enquête, une reconstitution et trois jours de procès devant les assises, Alexandre Daunno n’a toujours pas pu expliquer son geste : “Il ne faut pas hésiter à me déclarer coupable, je m’en suis pris à une femme bien. Mettez-moi une peine à hauteur de ce que demande la famille.

La drogue n’est pas une excuse, mais je n’ai pas voulu faire ce que j’ai fait. Je m’en voudrai toute ma vie”, a-t-il déclaré aux jurés. Il a été condamné mardi à 30 ans de prison assortie d’une mise à disposition du tribunal d’application des peines pour une durée de dix ans.

Ce n’est pas une première pour le quadragénaire : en 1996, il a pris 20 ans de prison pour avoir tué une de ses connaissances. En 2002, il a tenté de tuer un codétenu et a été interné. Après 19 ans d’emprisonnement, il est sorti de prison. Il a tué Liliane Malréchauffé 4 ans après sa remise en liberté.