Charleroi Le ministère public a requis une peine d'un an de prison.

Alexio A., bientôt sexagénaire, est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour avoir, le 13 et 14 août 2016, menacé de mort Anaïs A., sa fille adoptive et pour avoir porté des coups sur son fils Styve.

L'homme a également dégainé un pistolet dans son salon et tiré un coup de feu dans la télévision, sous les yeux ébahis de sa famille. Indépendant durant plusieurs années dans le bâtiment, Alexio a été contraint de céder son entreprise. C'est à ce moment-là que l'homme s'est réfugié dans la boisson et plongé dans une profonde dépression. Le ministère public a requis une peine d'un an de prison, sans s'opposer à une mesure de sursis. Jugement le 5 décembre.