Nerveux, Gianni a du mal à garder son calme, même devant le juge Davio. Malgré le masque, on peut voir qu’il est prêt à s’énerver, tentant quoiqu’il arrive de se contenir. Ce mardi, Gianni comparaît, de nouveau, devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour des coups sur Vanessa, sa compagne. Ce dernier est en aveux d’avoir frappé Vanessa mais aussi le fils de cette dernière, 15 ans, qui voulait simplement protéger sa maman.

Le 25 octobre 2019, les deux amoureux se disputent: “On a eu une dispute conjugale et je lui ai mis une claque. Et j’en ai mis une aussi au gamin parce qu’il est intervenu et m’a porté un coup de poing”. Deux semaines plus tard, le 4 novembre 2019, la police est de nouveau appelée pour une nouvelle scène de violence au domicile du couple. Cette fois-là, Gianni s’en prend encore à Vanessa mais également aux policiers intervenus sur place, en se rebellant.

Son attitude à l’audience et son passé judiciaire ne jouent pas en sa faveur. Gianni a déjà écopé de lourdes condamnations, notamment pour vols et rébellions. Autre point négatif, Gianni a été récemment condamné en juillet 2019, soit 4 mois avant les faits, à 3 ans de prison avec sursis probatoire.

Une peine de 3 ans de prison ferme est requise par la substitute Broucke.

Jugement le 6 octobre prochain.