Mahedi et Omar, considérés par le parquet comme des "voleurs opportunistes, qui volent ce qu'ils trouvent" ont traumatisé deux mineurs le 22 octobre dernier, à la sortie de l'école. Le duo a arraché les téléphones des adolescents, dont un seulement né en 2009... Une troisième victime a eu son GSM Huawei arraché, deux jours plus tard, alors qu'elle attendait à l'arrêt de bus à Roux.

Le parquet reprochait également au duo un carjacking, le 7 octobre 2021, à Dampremy d'une Audi Q5. Prévention qui était vivement contestée par les prévenus, qui avaient admis un dernier vol de vêtements enfilés à la va-vite au Lidl de Gilly, le 22 octobre.

La substitute Coduys avait décidé de requérir la même peine de prison contre les prévenus: 30 mois de prison, en rappelant que les deux bonshommes sont retombés dans l'illégalité après avoir déjà obtenu des mesures de faveur et qu'ils sont en état de récidive. Finalement, ce jeudi après-midi, Mahedi et Omar ont écopé d'une plus lourde peine de prison: 3 ans ferme, avec deux mois supplémentaires pour le séjour illégal.