Il y a une semaine, la police locale de Charleroi a à nouveau procédé à une de ses opérations "DILRU", visant la problématique du deal de rue pour éradiquer la présence des stupéfiants dans les quartiers de la métropole.

Quinze policiers du PSO (Peloton Sécurisation et Ordre public), dont une équipe cycliste, aidés de la Direction des Opérations et des caméras de surveillance CCTV, ont parcouru la ville haute. Ils étaient appuyés par la police fédérale, avec des maîtres-chiens et un fourgon cellulaire.

"L’opération visait particulièrement à sécuriser l’espace public compris entre le boulevard Jacques Bertrand et le Parc Notre-Dame où nous ont été signalés des personnes pouvant s’adonner au trafic de stupéfiants. Des flagrants délits ont été constatés rue de la Régence et avenue Henin. Les recherches effectuées à l’ade des chiens stups ont permis de retrouver des drogues dures dissimulées dans du mobilier urbain et des éléments de balisage de chantier", indique la police locale.

Douze personnes ont été contrôlées, dont cinq qui ont été arrêtées pour séjour illégal. 17,68gr d'héroïne et plusieurs centaines d'euros ont été saisis, amenant à la présentation de trois individus au parquet de Charleroi : ils ont été placés sous mandat d'arrêt et 9 P-V judiciaires ont été rédigés. 

Ce type de contrôle continuera de s'effectuer régulièrement dans les semaines et mois à venir.