C'est une bonne nouvelle pour les petits écoliers de deux écoles communales de Charleroi. En effet, l'école de Sart-Allet à Gilly et l'école Gros-Fayt à Lodelinsart sont lauréates d'un appel à projet wallon. Durant toute l'année scolaire, les établissements scolaires seront livrés en produits sains.

Depuis plusieurs années, la Région Wallonne se fait le relais du Fonds européen agricole de Garantie – FEAGA. Grâce à celui-ci il est possible de fournir et de distribuer gratuitement, au minimum 20 fois par année scolaire, des fruits, des légumes et/ou du lait, des produits laitiers aux élèves des écoles maternelles et primaires.

Contrairement aux années précédentes, ce ne serra plus aux écoles d'effectuer les démarches. En plus de la livraison des produits, la Région Wallonne prendra en charge la commande des produits et la livraison au sein de ces établissements scolaires, selon un calendrier précis convenu entre le fournisseur et la direction. « Autrefois, elles pouvaient commander elles-mêmes des produits puis fournir des justificatifs pour le remboursement par la Région. Des démarches lourdes et des tracasseries qui décourageaient de nombreux établissements… Ce projet pilote présente de nombreux avantages : l’administration wallonne (SPW) a lancé un marché centralisé et les fournisseurs livreront toutes les écoles lauréates adhérentes à ce marché selon un calendrier précis et déterminé. Un sérieux allègement de la charge des écoles ! », explique l’échevine de l’Enseignement Julie Patte. Il est aussi également prévu d'ouvrir ce marché aux écoles qui le souhaiteraient.

Outre la promotion du projet auprès des parents les écoles organiseront des activités pédagogiques autour de l'alimentation saine.

Concrètement, le marché prévoit 20 livraisons de fruits et légumes variés (pommes, poires, agrumes, fraises, tomates, concombres…) et 20 livraisons de laitages (lait, yaourts, fromages,…). "Tous les produits livrés sont originaires de l’Union Européennes et exempts de sucres et sels ajoutés, édulcorants et exhausteurs de goûts" précise Julie Patte.

Pour les autorités communales, "Cette action contribuera, dans ces deux écoles, à la réalisation des objectifs du Green Deal wallon pour l’alimentation, auquel la Ville de Charleroi a adhéré sous l’impulsion de ma collègue échevine de la Santé" conclut l'échevine.