Le 26 mai 2020, une patrouille Covid-19 de la police locale de Charleroi avait constaté, en début de soirée, une violente bagarre à la route de Mons à Marchienne-au-Pont. Plusieurs équipes des zones de police avoisinantes avaient été appelées en renfort sur les lieux. Une cinquantaine de personnes, réparties en deux groupes appartenant à la communauté roms, était impliquée.

Un différend familial était à la base de la rixe. Trois personnes, dont un policier, avaient été blessées et prises en charge par les secours. Bruno était parmi les protagonistes. Porteur d’une hachette, ce dernier s’était montré menaçant vis-à-vis des policiers.

Une peine de deux ans de prison avait été requise par défaut. Condamné à un an de prison, Bruno devra former opposition pour s’expliquer sur les faits et tenter d’échapper à la prison ferme.