Pour que les vacances estivales soient vraiment des vacances y compris pour les jeunes qui ne quittent pas Charleroi, la ville finance depuis trois ans l’organisation de stages destiné aux 12-15 ans, une tranche d’âge pour laquelle l’offre d’activités est réduite. Le couvert sera remis cet été avec un budget majoré de 15%, se réjouit l’échevin de la Jeunesse Karim Chaïbaï. L’enveloppe de l’appel à projets Enjoy In C passera ainsi de 12 à 14.000 euros avec l’ambition d’offrir la gratuité de l’inscription à l’ensemble des participants. Une première. 

L’opération s’adresse aux structures et associations du secteur de la jeunesse : à charge pour elles de concevoir des activités épanouissantes durant la deuxième quinzaine d’août. Sport, culture, réflexion, divertissement, elles ont le choix. L’originalité et la qualité sont des critères de sélection. Ce dispositif complète "Cool Heures Quartiers", le plan vacances des jeunes carolos. Il est prévu d’en rééditer le concept. Dans le contexte très particulier de la pandémie, l’échevin a tenu à démocratiser l’accès à chacun des stages programmés. Et quel meilleur moyen que d’en supprimer les droits d’entrée ? C’est à cela que l’augmentation de l’enveloppe va servir. Comme l’an dernier, six propositions seront sélectionnées.

Les moyens octroyés aux lauréats seront portés de 2.000 à 2.333 euros. Cette indexation va contribuer à améliorer l’offre et à augmenter la participation. L’échevin Chaïbaï le rappelle : en quatre ans, l’enveloppe a doublé !