Les Carolos s’approprient ce rendez-vous festif avec un important groupe créé par l’Eden.

Le visage du carnaval de Charleroi est en train de changer. Cette année, de nouveaux groupes font leur apparition au sein du cortège. L’objectif du comité organisateur et de la Ville : mieux valoriser le folklore typiquement local.

Ces deux acteurs seront en première ligne demain sur le coup de 15 h puisqu’ils ouvriront le défilé. Suivront les Spirou, les géants et les Climbias.

Le Sporting de Charleroi a, lui aussi, aménagé un char pour l’occasion. "Les joueurs, le staff et la direction défileront et nous espérons que nos supporters suivront" , souligne Mehdi Bayat, administrateur-délégué du club de football. "Nous voulons que le club redevienne un acteur dans la Ville."

Autre nouveauté : le centre culturel l’Eden a créé plusieurs groupes qui prendront eux aussi part au carnaval pour la première fois. "Douze associations de Charleroi y sont représentées. Au total, nous réunirons 180 personnes", explique Fabrice Laurent, directeur de l’Eden. "Les costumes et la mise en scène ont été préparés au cours d’ateliers organisés par les espaces quartiers du CPAS et par les artistes. Il y a un an, nous avons observé le carnaval et nous avons posé un constat : il manquait de verticalité. Seules les plumes des chapeaux des Gilles étaient en hauteur."

Les groupes de l’Eden donneront donc du volume au défilé. Il y aura des échassiers, des structures autoportées, des parapluies, un char avec un trapéziste, une équipe de roller sans oublier des danseurs de hip-hop, accompagnés de joueurs de djembé.

Présence et Action culturelles sera présent avec quelques citoyens qui iront chercher les spectateurs le long du parcours pour les faire danser. Les Carolos sont appelés à se réapproprier l’événement. "Nous préparons déjà les prochaines éditions du carnaval. Nous espérons monter en puissance en accueillant davantage de groupes locaux", poursuit Fabrice Laurent.

Les rangs du cortège vont donc gonfler. Près de 800 personnes animeront le centre-ville demain.

Précisons enfin qu’une rampe d’accès sera installée à côté de la tribune officielle sur la place du Manège pour permettre aux personnes à mobilité réduite de profiter du spectacle.