Le 24 août 2019, le quinquagénaire est allé chercher sa fille, qui venait d’être mise à la porte du logement qu’elle occupait chez sa belle-mère. Selon cette dernière, son arrivée au domicile de Marcel a été émaillée par une scène de violence sexuelle. Son père aurait abusé d’elle alors qu’elle allait prendre ses marques dans sa nouvelle chambre.

Marcel, lui, jurait avoir déposé sa fille à son domicile avant de retourner à ses occupations. Le prévenu a finalement été acquitté. Le tribunal a estimé qu’il existait un doute raisonnable sur la culpabilité du prévenu.

Condamné pour les images pédopornographiques

La saisie de plusieurs objets au domicile de Marcel a également permis de révéler l’existence de 39 photos interpellantes, montrant des hommes avec de jeunes filles mineures. Une peine de 4 ans de prison avait été requise par le parquet, convaincu de la culpabilité de Marcel pour le viol de sa fille.

* Pour rappel, un numéro gratuit, le 0800 98 100, existe. Géré par SOS Viol, il offre écoute anonyme et soutien aux personnes victimes de violences sexuelles et à toutes celles et ceux concernés par la problématique.