Un père a blessé accidentellement son fils de 17 ans par arme à feu, samedi soir à Fleurus.

 La victime pourrait conserver des séquelles. Un père de famille, collectionneur d'armes mais inconnu de la justice, a été présenté au parquet de Charleroi dimanche matin, indique le magistrat de service.

Samedi en début de soirée, l'intéressé est parti avec son fils de 17 ans "tirer des canards" à proximité de la rue de Fleurjoux, à Fleurus. Alors que la nuit commençait à tomber, le père est rentré chez lui chercher des munitions. A son retour, son fils avait disparu. Sous l'influence de l'alcool, il a alors aperçu du mouvement dans un fourré, à une trentaine de mètres.

Le père dit avoir cru qu'il s'agissait d'un "gros chat" et a ouvert le feu, blessant grièvement son fils à la tête. La victime a pu regagner le domicile avec son père et, devant témoins, aurait confirmé la thèse de l'accident. Il a ensuite été hospitalisé, mais n'a pu être opéré, le projectile s'étant fragmenté dans sa boîte crânienne. Le jeune homme serait hors de danger, mais il pourrait conserver des séquelles au niveau de la vue.

Le père, en état de choc, a été auditionné par le magistrat qui, à ce stade, a retenu la thèse des coups et blessures involontaires et l'a libéré.