Un nouveau président va prendre ses fonctions à la tête de la fédération FGTB de Charleroi Thuin, c’est le secrétaire général de la CGSP Admi Philippe Barbion. Il succède à Antonio Cocciolo (FGTB Metal) qui sera admis à la pension à la fin de l’année.

"Mon entrée en service ne deviendra effective qu’en 2022, le 3 janvier" dit-il. Quant à son élection, elle remonte à la date du 10 novembre dernier, où le comité exécutif du syndicat s’est prononcé.

Lors de l’appel à candidature pour le poste, deux candidats s’étaient manifestés : le secrétaire général du Setca de Charleroi Thuin Rudy Pirquet et son homologue de la CGSP Admi. Philippe Barbion l’a emporté.

Il va continuer à faire son job au service des administrations locales, à commercer par la ville de Charleroi où il s’est montré actif. "Nous déplorons en effet le manque de statutarisations et l’explosion du coût des pensions en raison de la mise en application des cotisations de responsabilisation, un dispositif qui touche l’ensemble des communes et intercommunales de notre territoire."

Sa désignation à la présidence doit encore être ratifiée en congrès. Ce sera en 2022 car la situation sanitaire a empêché la tenue d’un congrès.

Le nouveau président se présente comme à l’écoute et disponible. En tandem avec le secrétaire général Vincent Pestieau, il s’efforcera de renforcer les liens entre les centrales privées et publiques de la FGTB.