Charleroi Vengeances et mat fait sa rentrée : l’intrigue est signée par deux carolos.

Puissant, haletant, inattendu : signé par Benoît Choquet et Thomas Dansor, Vengeances et mat est une pépite pour les passionnés de polar. Et de Charleroi. Car c’est le renouveau urbain qui sert de trame à cette intrigue menée de main de maître.

Dans une ville occupée à se reconstruire, plusieurs meurtres inexplicables mobilisent la police. Ni mobile ni auteur commun, il faut une dose d’intuition et d’audace à Claire la femme flic et à ses collègues pour démêler l’écheveau.

Au fil des pages, les auteurs donnent à voir le Charleroi qu’ils aiment, ils partagent des moments d’intimité dans des lieux qui leur sont familiers, invitent le lecteur à poser son regard sur un paysage urbain qui change avec des bâtiments et des espaces publics marquants. Le livre n’accorde pas de pause, tout s’enchaîne à cent à l’heure de la première à la dernière page, avec comme bonus des photos noir et blanc d’Éric Van Veerdegem qui se trouvent en partie centrale.

Grâce au soutien d’amis et des contributeurs de la campagne de crowdfunding, Vengeances et mat vient de débarquer en librairie, la fiction est en vente depuis ce lundi chez Molière et Huwart, à la Fnac, dans les librairies du groupe Club et certaines grandes surfaces.

Le roman se termine sur une note imprévisible qui appelle déjà la suite. "Celle-ci est actuellement à l’écriture, nous avons déjà repris la plume. Et ça avance bien", sourit Benoît Choquet.

Pour les éditions du Pays noir que les deux coauteurs ont créé, le polar marque le début d’une aventure éditoriale : elle va se poursuivre avec la sortie des Madeleines du foot du journaliste sportif Patrick Stein, un retour sur le meilleur des années 90 à paraître juste avant la fête des Pères. Et le coup d’envoi du mondial 2018, de quoi savourer ces madeleines pour se mettre en appétit.