Un policier de la zone de police de Charleroi, récemment testé positif au Covid-19 mais asymptomatique, n'a pas été placé en quarantaine et a pu reprendre le chemin de son travail, nous apprend RTL Info. L'information a été confirmée, ce vendredi matin, par la zone de police locale. David Quinaux, porte-parole de la zone de police locale, précise qu'il s'agit d'une procédure habituelle. "Cela se fait chez nous comme dans d'autres entreprises. Nous ne faisons qu'appliquer les consignes de la médecine du travail."

D'après la médecine du travail, en cas de test positif au Covid-19, les employés doivent respecter deux consignes. "Si le travailleur est asymptomatique, alors l'instruction est claire, il doit venir travailler. S'il y a des symptômes, alors il doit respecter les consignes de son médecin", détaille le porte-parole de la zone de police.

Une décision interpellante

Du côté du Syndicat libre de la fonction publique (SLFP), la décision est jugée interpellante. "C'est fortement interpellant de constater que le médecin lui a fait reprendre le travail. C'est faire courir un risque aux collègues et à l'organisation du service", confie Philippe Bailly, président du SLFP Police pour le Hainaut.

La zone de police carolo rassure toutefois et précise mettre tout en œuvre pour éviter une propagation du virus dans ses locaux. "Nous appliquons des mesures extrêmes pour éviter la circulation du virus. Il y a l'application des gestes barrières, de la distanciation sociale et la désinfection des locaux, notamment. Tout est mis en œuvre pour éviter une trop grande vague de cas positifs dans nos services."