L’homme de 45 ans, qui était poursuivi pour plusieurs préventions, a finalement été condamné pour cinq préventions, dont des coups et blessures sur sa sœur enceinte et rébellion et outrages sur quatre policiers. Pour la famille de Nadir, ce dernier se transforme dès qu’il consomme de la cocaïne et de l’alcool… La sœur de Nadir, enceinte de quatre mois et demi à l’époque, avait subi la violence du prévenu.

Pas d’extorsion

Tania se trouvait également sur le banc des prévenus. Cette dernière était suspectée d’avoir participé à l’extorsion avec violence de 50 euros sur Boris. Le tribunal a cependant estimé que l’explication fournie par Nadir (qui jurait s’être fait renverser par Boris ) n’était pas dénuée de crédibilité. Tania s’en sort donc avec un acquittement…

Au lieu des 40 mois de prison requis par le parquet, Nadir a écopé de 37 mois de prison avec un sursis probatoire partiel de 5 ans pour ce qui excède 6 mois de prison. S’il parvient à respecter ses conditions probatoires durant le délai d’épreuve, Nadir ne devra pas purger les 31 mois de prison.