Le roman Magister Dixit a reçu le prix du Polar de Femme Actuelle 2020. "Entre société secrète et recherche scientifique, un thriller sous haute tension", écrit le magazine français après avoir confié le livre à son comité de lecture grand public, qui le désigne comme "un coup de maître" et "un excellent scénario qui sait faire monter le suspense".

Ecrit à quatre mains par Sandro Galeazzi et Guillaume Grâces, c'est un bouquin belge... et carolo qui plus est. D'abord éditée chez Lilys Edition, à Marcinelle, sous les pseudonymes Thomas Dansor et J.J. William, la première partie (2017) a été rejointe par une deuxième partie (2018) après un crowdfunding réussi. Le roman est maintenant réédité en intégrale chez les Nouveaux Auteurs, sous le vrai nom des auteurs, sans changements significatifs dans l'histoire mais avec plusieurs passages retravaillés et une introduction raccourcie pour arriver plus vite à l'action.

© D.R.

"La plateforme Nouveaux Auteurs publie des romans qui n'ont pas eu de succès, auto-édités ou pas publiés", explique Sandro Galeazzi. "On est sur un petit nuage avec Guillaume, mon meilleur ami d'enfance, parce que le rêve qu'on s'était fixé c'était d'être édités un jour avec l'ouvrage complet... mais remporter un prix, c'est aussi inattendu qu'un peu grisant, et ça ouvre plein de portes : on ne sait pas où on va mais l'aventure est belle."

Bref, Magister Dixit, c'est l'histoire d'un biologiste belge qui se voit offrir un poste qu'il ne peut pas refuser, dans un laboratoire de Genève. Il laisse à contrecœur son épouse enceinte pour s'y rendre, mais les données qu'il récolte sur place durant ses expériences lui laissent un goût amer en bouche. Au même moment à l'autre bout du monde, Chu, un médecin, découvre des cas d'infections étranges dans un coin reculé de la Chine, avant d'être pris en chasse par des triades, pendant que Philippe, un journaliste raté devenu blogueur, reçoit des documents inquiétants sur un complot pharmaceutique. Et une organisation secrète, Magister, ne veut pas que ses secrets s'ébruitent.

Ici, on ne l'a pas (encore) lu, mais Femme Actuelle parle d'un "formidable polar", "qu'on ne peut plus lâcher".

A l'avenir, Sandro Galeazzi et Guillaume Grâces vont travailler sur des projets solos, "mais dès que c'est fait, on veut retenter l'aventure à 4 mains, c'était un bon délire d'amis, on s'est beaucoup amusés." Le comité de lecture lui a mis la note de 9.63/10.

> Magister Dixit, éd. Les Nouveaux Auteurs, 694 p., 19,95€