Le 7 mai et le 26 août 2019, à Châtelet, Eddy a frappé José, son père de 74 ans. "Lors de la première scène, il n’a pas apprécié une remarque de son père qui lui avait dit de prendre une assiette alors qu’il mangeait des pâtes directement dans la casserole", expliquait le substitut Brichet. Lors de cette scène, le fils d’Eddy, âgé seulement de 14 ans, a même tenté d’intervenir pour défendre son grand-père avant d’aller chercher de l’aide chez un voisin.

Trois mois plus tard, Eddy s’est introduit au domicile de ses parents pour aller frapper son paternel. Lors de la même scène, Eddy a frappé Gwenaëlle, une voisine, qui tentait de le calmer. Sous mandat d’arrêt pour une tentative de meurtre lors d’une bagarre dans le monde des stupéfiants, Eddy risquait d’être condamné à 18 mois de prison.

Finalement, ce vendredi, il a écopé de 6 mois supplémentaires avec un sursis probatoire d’une durée maximale.